La 5ᵉ dimension d’Einstein

Albert Einstein a calculé en 1915 dans sa théorie générale de la relativité qu’il doit y avoir une autre dimension à l’espace, je l’appelle la 5ᵉ dimension, parce que la 4ᵉ dimension d’Einstein est le temps (ici pour les gens très précis). Depuis cette publication d’Einstein, c’est donc fini avec notre beau univers en trois dimensions ! Einstein s’est fondé de manière conséquente sur le fait prouvé que la lumière tiens toujours et partout juste la même vitesse et a réaligné toute la physique autour de la lumière. Il a découvert que la gravité s’explique du fait que notre espace à trois dimensions n’est pas uniforme, mais qu’il est courbé dans une plus haute dimension, donc la cinquième dimension. C’était une théorie à ce moment-là, aujourd’hui, la théorie de la relativité a été prouvée dans de nombreux cas (Preuves en alemand).

La 5ᵉ dimension étant un fait

Donc, il y a une cinquième dimension dans notre univers ! Ce n’est pas une invention d’un roman de science-fiction, ce n’est pas fantastique, c’est un fait scientifique, c’est un simple fait. Je l’appellerai sur ce site, où il s’agit de la géométrie, la 4ᵉ dimension, parce qu’il n’y a pas le temps dans la géométrie ou elle n’est pas considérée. C’est un peu confus : dans l’univers c’est la 5ᵉ dimension, dans la géométrie c’est la 4ᵉ dimension.

Déscriptions pour les 4ᵉ / 5ᵉ dimensions

Mais nous n’avons pas de mots pour la quatrième dimension géométrique. Comment pourrions décrire quelque chose que nous ne pouvons pa nous imaginer ? Comme une figure géométrique il y a dans la 2ᵉ dimension le carré, dans la troisième dimension comme équivalent le cube. Pour la quatrième dimension, on peut alors appeler la structure correspondante « Hypercube », créé par le préfixe grec hyper = « au dessus » (Latin « super »). Ainsi, nous pouvons appeler provisoirement les choses dans la 4ᵉ dimension « Hyperspace ». Pour la figure géométrique de l’hypercube et quelques autres figures géométriques, il existe des noms propres. Mais une grande partie reste inconnue et tout simplement indescriptible.

Imagination de la 4ᵉ / 5ᵉ dimension

Comment peut-on imaginer une 4ᵉ dimension ? À vrai dire, pas du tout ! Notre cerveau, notre capacité à imaginer est définie pour trois dimensions. Nous pouvons concevoir un corps géométrique a quatre dimensions, pouvons le décrire, pouvons calculer sa surface, mais nous ne pouvons pas nous l’imaginer en aucune manière. L’équivalent de quatre dimensions d’un cube est, par exemple, ce que l’on appelle « Tesseract ».

Cet hypercube a 32 arêtes, 24 carrés comme surface et 8 cellules de cube comme limites trois-dimensionelles de son hypervolume quadridimensionnel. Nous pouvons projeter cet hypercube de différentes manières sur un papier à deux dimensions. Dans l’image adjacente, vous reconnaîtrez avec un peu d’imagination géométrique un cube jaune, un rose et un bleu clair et avec beaucoup plus d’imagination peut-être les cinq cubes restants. Mais comment ces huit cubes formeraient un hypercube, tu ne peux pas vraiment imaginer. En tout cas, j’aurai ici déjà un « noeud dans le cerveau ». S’il sera techniquement possible de dessiner des hologrammes 3D dans l’espace, avec une substance semi-transparente, nous pourrions projeter l’hypercube dans la troisième dimension et montrer un modèle 3D du Tesseract. Mais nous ne pouvons toujours pas l’imaginer.

Si tu es un fan de la géométrie, tu peus voir de façon imagée quelques structures de 4 dimensions dans une vidéo ici. Selon la théorie des cordes il y aurait même 10 ou 11 dimensions.

Nature de la 4ᵉ/ 5ᵉ dimension

Et comment la quatrième dimension est-elle construite ? Ainsi que la transition entre la deuxième et la troisième dimension génère de nouvelles opportunités, de nouvelles propriétés, nouvelles complexités, bien sûr aussi la quatrième dimension est infiniment plus complexe et riche que notre réalité, que tout notre univers. La relation de notre univers à la quatrième dimension, est comme celle d’une surface à deux dimensions d’une fenêtre à la maison de 3D. La maison dispose de beaucoup plus de fenêtres que celle-ci, elle a des ètages, escaliers, murs, plafonds, planchers, meubles et bien plus encore. La maison de 3 dimensions contient de nombreux « mondes » de dimensions 2 et en plus des éléments 3-D. De même, il peut y avoir de nombreux univers 3D dans un monde à quatre dimensions. Et si il y a des vivants dans un monde à quatre dimensions, qui peuvent se déplacer en quatre dimensions et qui peuvent percovoir de facon quatridimensionelle, alors nous ne pouvons plus nous cacher d’eux. Nous pouvons nous emballer dans un bunker des dalles de béton ou de plomb d’épaisseur de plusieurs mètres. Un être quadridimensionnelle peut nous voir facilement dans le bunker et nous trouver, parce que nous ne pouvons pas muré l’accès de la quatrième dimension. Tout d’abord, nous ne voyons même pas l’entrée de la quatrième dimension, ne savons pas où il est et d’autre part, nous n’avons aucun matériel pour construire un mur à quatre dimensions. Tout comme le bonhomme à deux dimensions ne peut pas se cacher sur une surface en face de nous personnes tridimensionnelles, nous ne pouvons pas nous cacher des êtres à quatre dimensions. Ils voyent tout ce que nous faisons. Ils peuvent avoir une vue d’ensemble de tout notre monde avec un seul coup d’œil, de la même façon comment nous pouvons avoir une vue de l’ensemble d’un pleine 2D par une vue panoramique de l’hélicoptère.

Donc ma conclusion est : s’il y a une gravité (pesanteur, force d’attraction de masses) dans notre monde, et si cette gravité s’explique par une faille dans une dimension supérieure, alors il doit y avoir un monde 5-dimensionel (avec 4 dimensions spatiales et 1 dimension temporelle). Même si nous ne pouvons pas le voir ni éprouver. Et si il y a de vie dans ce monde de 5 dimensions, ces êtres 5-dimensionels peuvent voir tout ce que nous les humains faisons, nous ne pouvons pas nous cacher d’eux.

Lis la suite Physique quantique. Si tu es parmi les gens, qui a la seule mention de « Mathématiques » ou « Physique » obtiennent de légères nausées, tu peux aussi tout de suite avancer à la lecture de l’Au-delà