Expériences de mort imminente

Qu’est-ce qu’une expérience de mort imminente ? (EMI)

Quelles sont les expériences de mort imminente? Qui n’a jamais entendu parler de ça: des gens qui ont presque mourus, ont eu des expériences qui peuvent d’abord paraître étrange et fou, mais suivent un schéma très caractéristique: pendant cette expérience les gens sortent de leur propre corps, flottent au plafond et voyent ci-dessous leur propre corps.

Ils voyent souvent des choses dans la chambre ou dans une chambre adjacente qu’il n’auraient normalement pas pu voir. Puis ils traversent une sorte de tunnel vers une lumière extrêmement lumineuse et chaleureuse, qui a laissé une grosse impression sur eux et qui ne peut être comparée avec aucune lumière connu. Certains disent que la lumière était plus brillante que le soleil et pourtant ne les a pas aveuglé. Avant ou après l’expérience le tunnel passe toute la vie passée devant leurs yeux comme un film. Certains ressentent même les situations de leur vie et les évaluent sous un angle différent. Ils étaient dans un monde sans temps ni espace, le temps et l’espace n’a joué aucun rôle pour eux. Beaucoup communiquent avec des parents décédés d’une manière non verbale, une manière de télépathie. Dans certains cas une personne ou un groupe de personnes leur dit, qu’il leur faut revenir sur terre. Cette expérience leur a donné une impression durable, contrairement à un rêve. Ils changent complètement leur attitude à la mort, perçoivent la mort comme quelque chose de beau et n’ont plus peur d’elle. Beaucoup changent alors leur vie et essayent de donner plus de sens à leur vie.

Pour la plupart c’est des situations avec risque de mort, par exemple un arrêt circulatoire cardiaque avec réanimation. En général, la mort clinique avait eu lieu. Dans ces cas, les gens observent souvent quasis d’un point de vue aérien, au plafond, ce que font et disent (et même pensent) les médecins et les infirmiers pendant la réanimation et peuvent décrire cela correctement plus tard, bien qu’ ils étaient médicalement inconscients durant cette période. Dans certains cas tels expériences se produisent sans proximité de mort, dans un état de relaxation profonde.

Explication des termes

Le terme « expérience de mort imminente » (= EMI, near-death experience NDE) a été inventé par Raimond Moody en 1975 dans son livre « La vie après la vie ». Strictement parlant, il se réfère uniquement aux cas où en effet il y a une proximitée de la mort. En anglais le terme «near-death experiencer» est devenu pour les études, il signifie quelqu’un qui a fait une expérience de mort imminente, et je vais le traduire comme « expérimenté de mort imminente « .

Si se produit seulement la première partie, alors l’état de suspension au dessus du corps sans expérience de tunnel ni lumière, il est alors appelé expérience extracorporelle ou « expériences de hors-corps » (EHC) . Ces expériences sont également connus sous le nom de « voyage astral » ou « voyage chamanique » et peuvent être déclenchés volontairement par certaines personnes par le biais de techniques de méditation (voir rêve lucide).

Exemples d’expériences de mort imminente

Qui ne s’est jamais occupé de se sujet, je l’invite à lire une telle expérience sur Internet ou la regarder comme vidéo ou lire dans un des livres pertinents. Il est très impressionnant et laisse des traces d’émerveillement à chacun!

Ici tu trouveras des exemples de telles expériences.

Mise en garde

Je suis désolé, mais je dois émettre cet avertissement parce qu’il a effectivement déjà eu de tels incidents: Le monde qui est dépeint par un expérimenté de mort imminente est si belle et harmonieuse, qu’on pourrait avoir l’idée de sauter par la fenêtre pour entrer dans ce monde. Je ne peux que mettre en garde contre une telle suicide de curiosité. Les EMIs décrits n’ont pas été causé délibérément, et seulement environ 18% des experiencers ré-animés ont eu une telle expérience. La vie n’est pas un jeu, l’au-delà n l’est non plus. Nous vivons ici pour effectuer une tâche spécifique, et qui l’échappe par suicide, doit selon certains rapports de l’au-delà recommencer en quelque sorte, et cela ne sera certainement pas facile! Un suicide ne connâitra pas automatiquement la même expérience qui est décrit dans les rapports, mais plutôt une expérience négative. Exemple1 Exemple2 Exemple3 (YouTube anglais soutitré)

Exemples dans notre histoire

La plus ancienne expérience de mort imminente écrite est celle du soldat « Er » dans le 10ᵉ livre de l’Œuvre « Politeia » du philosophe grec Platon, environ 400 avant JC. À notre époque, le géologue Albert Heim écrît un rapport de sa propre expérience de mort imminente lors d’un accident dans les montagnes, paru en 1892 dans l’annuaire du Club alpin suisse, et ensuite recueillît 30 expériences semblables de mort imminente d’alpinistes.

Raimond Moody a recueilli et discuté de nombreux cas en 1975 avec son best-seller « La Vie après la Vie » et a lancé le débat.

En 1998 Jeffrey Long a commencé par son site web pour l’expérience de mort imminente ( NDERF.org – Near Death Experience Research Foundation – Fondation de Recherche sur les Expériences de Mort Imminente) une vaste collection d’Internet d’expériences de mort imminente, dans des dizaines de langues et de dizaines de pays de partout dans le monde. Tout d’abord, il a publié une étude sur ses premiers 413 cas, puis sur 613 cas, et dans son livre « Evidence of the Afterlive. The Science of near-death experience. » (Preuves de vie après la mort. La science de l’experience de mort imminente), il a eu une vue sur 1300 cas. Aujourd’hui (2016) 4000 cas en langue anglaise sont disponibles sur son site internet, malheureusement ne pas toutes sont traduit en français. Ses résultats : les EMI sont similaires dans le monde entier, quelle que soit la culture et la religion, et l’EMI existe également chez des athées !

Étude scientifique des expériences de mort proche

Selon un sondage aux Etats-Unis, 5 % de la population ont une expérience de mort imminente au cours de leur vie, en Allemagne, il y a environ 4 %.

Le Dr. Pim van Lommel, cardiologue, depuis 1995 a étudié systématiquement les expériences de mort imminente à Arnhem (Pays-Bas) et a a publié son étude en 2001 dans le journal scientifique médical « Lancet ». De 344 patients atteints d’un arrêt cardiaque, 62 (18 %) rapportaient une expérience exceptionnelle avec un élargissement de conscience considérable et pourrait signaler les détails de la réanimation, bien qu’ils étaient inconscients pendant ce temps.

Les expériences de mort imminente incluent les éléments suivants :

  • expérience hors du corps de flotter sur son propre corps
  • rétrospective de sa propre vie, film de vie
  • Passage dans un tunnel
  • Expérience d’une dimension sans espace ni temps, être séparé du temps et de l’espace,
  • Contact avec autres êtres, contact avec des proches décédés
  • Sentiment de bonheur, le regret de devoir retourner à la vie terrestre
  • Durabilité de l’expérience : modification d’orientation de vie, vers plus de charité, plus sentience

Non chaque expérience de mort imminente intègre tous ces éléments, la plupart contiennent au moins la moité de ces éléments. Personne ne repète les expériences du jour passé comme cela se produit en général dans une rêve sous la forme de symboles psychologiques. Jeffrey Long examine ces 12 éléments dans son étude.

Cas étonnants

Ce qui étonne, sont des observations sur notre réalité faites pendant la situation hors de corps, que les personnes normalement n’aurait pas pu faire :

Le cas de Pam Reynolds (Video YouTube  Video Dailymotion) est particulièrement bien documenté. En 1991, une chirurgie au cerveau (ablation d’un anévrisme) a été effectué à elle à Phoenix, en Arizona. Un arrêt cardiaque dans le cerveau a été créé artificiellement, et son corps a été refroidi à 20°, afin d’avoir une demi-heure de temps pour la chirurgie dans un cerveau exsangue.

Les ondes cérébrales ont été mesurés durant tout le temps, à l’aide d’EEG à différents endroits y compris le tronc cérébral, c’est documenté avec précision de la minute. Elle a eu une expérience de mort imminente et pourrait décriver les détails exacts de l’opération, par exemple des détails techniques de la scie chirurgicale utilisée. Basé sur le calendrier de sa description, il peut être démontré qu’il y avait une ligne zéro dans son EEG pendant la plupart du temps de son expérience de mort imminente.

Une femme de l’étude de P. v. Lommel pourrait signaler précisément où on avait mis ses dents pendant la réanimation (cité de Prof. Dr. Günter Ewald « Ich war tot. Ein Naturwissenschaftler untersucht Nahtoderfahrungen « – J’étais mort. Un scientifique examine les expériences de mort imminente « page 5 de ‘édition allemande)

« La chaussure de Marie » : en 1984, une femme nommée Maria à Seattle subit une sévère crise cardiaque et fut transporté à l’hôpital. Là, elle avait un arrêt cardiaque, fut reanimée et dit à son assistante sociale Kimberley Clark qu’elle avait vu pendant sa EMI de l’extérieur de l’hôpital, une chaussure de tennis au troisième étage dans l’aile nord du bâtiment qui a été porté à la place du petit orteil, un lacet était coincé sous le talon. La travailleuse social Clark a vérifié cela immédiatement par la suite et trouvé en fait exactement une telle chaussure de tennis sur un rebord de fenêtre du troisième étage. Cet incident est décrit par Jeffrey Long dans son livre « La vie après la mort : les preuves. » (page 110 dans l’éditon allemande) et plus en détail par Kenneth Ring, dans son livre « Lessons from the light: What we can learn from the near-death experiencce. » (Leçons de la lumière. Ce que nous pouvons apprendre de l’EMI, chapitre 2, section « enquêtes sur la vérité »).

K. Ring décrit encore 2 autres cas : un patient décrivait à une infirmière une chaussure rouge unique qu’il avait vu pendant une EMI sur le toit fermé et inaccessible de l’hôpital, et elle l’a vérifié. Dans une autre cas, un patient réanimé put reconnaître une formatrice clinique qui était inconnue à lui et qui était présent seulement quelques minutes au cours de la réanimation et il pouvait décrire ses vêtements préalables « la blouse jaune était beaucoup mieux pour vous ».

Dr. Penny Sartori en 2004 examina les observations de 8 experimentés de mort imminente dans une étude pendant leur réanimation. Ces observations étaient toujours tout à fait exacts, tandis que les histoires d’un groupe de contrôle qui n’avaient pas d’expérience de mort imminente étaient très imprécis.