Est l’Au-delà prouvé alors?

Qu’est-ce qui passerait comme preuve?

Je voudrais d’abord signaler le suivant: il n’y a pas de preuve scientifique généralement admis d’une âme qui peut vivre indépendamment du corps, ou d’une vie après la mort. En d’autres termes, les éléments de preuve disponibles ne sont pas acceptés par de nombreux scientifiques.

La science actuelle croit au monisme / matérialisme, bien que de nombreuses découvertes de la physique quantique et la physique nucléaire s’y opposent. Les deux dogmes fondamentaux de la science sont le néo-darwinisme, à savoir la création de l’homme par hasard, par mutation et de sélection, et la théorie du big bang. Les deux sont des modèles théoriques qui ont beaucoup de contradictions, et pourtant la science y insiste. En 2004 33 scientifiques internationaux ont publié une lettre contre la théorie du Big Bang dans le New Scientist, et un total de 287 scientifiques ont signé plus tard. Mais rien n’a changé, tous les médias continuent glorifier la théorie du Big Bang et le néo-darwinisme.
Pourquoi est-ce ainsi? Contrairement à l’époque de Galilée, de nos jours il n’y a pas d’église qui supervise la science et qui brûlé les «hérétiques». Mais la recherche et chacun des scientifiques individuels sont extrêmement dépendantes des fonds de recherche, qui sont des montants des milliards, et aucun des donateurs publics ou privés veut risquer faire une gaffe ou nager à contre-courant.

La preuve scientifique

A quel niveau voulons-nous avoir une preuve? La preuve exigée par les sciences exactes comme la physique ou les mathématiques ne peut pas être apportée, parce que on ne peut pas pas mesurer ni peser l’âme ni l’au-delà. A l’inverse, il est impossible pour les monistes, de prouver que l’âme ou l’au-delà n’existent pas. D’une part, la preuve que quelque chose n’existe pas est presque impossible par des principes logiques. Deuxièmement, toutes les lois physiques de la nature ont un domaine de validité. Donc, les lois de Newton s’appliquent uniquement dans un domaine loin de la vitesse de la lumière. Et même la loi de conservation de l’énergie et les théorèmes thermodynamiques ne sont valables que dans un système fermé. Le principe selon lequel un perpetuum mobile ne peut pas exister ne vaut que pour notre univers 3-D. Mais l’âme et l’au-delà ne sont particulièrement pas une partie de l’univers 3-D connu à nous et fermé en lui-même, mais vont plus loin.

Donc la science courante se limite de prouver qu’une expérience de la mort imminente, en particulier la séparation de son corps, peut être générée aussi d’une manière différente: par certains médicaments, par la privation d’oxygène, par la stimulation électrique d’une région particulière dans le lobe temporal. Mais ceci n’est pas une contre-preuve véritable, mais sert uniquement à mettre en cause la crédibilité des expériences de mort imminente. De nombreux enseignements ésotériques affirment que l’âme se sépare du corps pendant le sommeil – pendant le sommeil se sépare seulement une partie de l’âme, le soi-disant « corps éthérique » reste avec le corps, à la mort le corps éthérique (ou astral) va accompagner l’âme dans l’au-delà. Pour le réveil et l’état de sommeil, il existe de nombreux mécanismes et centres connus dans le cerveau. S’il y a vraiment un mécanisme qui sépare l’âme du corps et si ce mécanisme est situé dans une région dans le lobe temporal ou si alors le mécanisme est dans l’âme de l’au-delà, mais utilise le lobe temporal, quoi alors? Que valent les contre-preuves si la drogue et de l’oxygène viennent de mettre ce mécanisme en mouvement? Ensuite, toutes ces tentatives de contre-preuve sont caduques. Par conséquent sur ce chemin que prennent de nombreux scientifiques de pensée moniste aucune contre-preuve logique est possible.

La preuve judiciaire

Comme est-ce maintenant avec une preuve au niveau d’un tribunal? Peut-être une preuve par indices? Les preuves par indice, il y en a des milliers, qui, cependant, ne satisferont pas un vrai sceptique. Que se passerait-il si un tribunal de jurés aurait pour clarifier cette question?

Au moyen de statistiques il a été prouvé que l’expérience de la mort imminente est fondamentalement différente de toute illusion ou hallucination en ce que ces personnes subissent un changement majeur de leur vie, obtienent une vue différente sur les valeurs de la vie et changent leur vie dans la plupart des cas. De ce sujet existent plusieurs études. Cela rend ces expériences crédibles, mais ne peut pas convaincre de nombreux sceptiques.

Une preuve est significatif là où les gens au cours d’une EMI ou une EHC conaîssent des choses de notre monde 3-D, dont normalement ils ne seraient pas en mesure de connaître et que nous pouvons vérifier avec nos moyens 3-D. Il existe plusieurs exemples précis que j’ai énumérés sur la page « la capacité visuelle des aveugles ». Un cas très convaincant est « la chaussure de Marie » et les autres cas, qui sont détaillées à la fin de ma page « expériences de mort imminente ».

Il y a quelques cas similaires. Ici on ne peut pas parler d’un hasard. Ces patients ont été admis à l’hôpital gravement malades et n’ont eu aucune occasion de se procurer des informations à l’avance. Comment pourrait-on expliquer cela que par une âme consciente, qui était en dehors du corps pendant un temps avec peu ou pas d’activité cérébrale? La patiente Maria aurait-elle été en contact télépathique avec la chaussure de tennis? Un contact télépathique est uniquement possible avec une activité intacte de cerveau et seulement avec des gens de confiance, non pas avec des chaussures de tennis. Pour moi, ces cas sont des preuves suffisantes, et pour tout tribunal ils le serait également.

Un sceptique pourrait maintenant juste dire que ces cas ne sont pas certifiés devant notaire, les preuves n’ont pas été fixé, il n’y a pas d’enregistrements vidéo, ils sont peut-être inventé. Ce serait la «théorie du complot»: les croyants en EMI conspiraient contre la science et inventeraient des incidents appropriés à ce but. Cette théorie dépasse la raison humaine. Il serait cependant avantageux que de tels cas seraient documentés mieux. Mais dans un arrêt cardiaque, l’équipe de sauvetage doit engager d’autres problèmes dans son esprit qu’un notaire et une équipe vidéo. Et tout de suite après la EMI le patient a habituellement d’autres problèmes que de documenter et vérifiéer ses expériences.

Qui lui-même avait une EMI n’a pas besoin de preuve. Il sent que son expérience est vrai, même plus vrai que toute autre chose dans sa vie.

Il y a des raisons émotionnelles à s’opposer contre la réalité de l’âme et l’au-delà: la grande réussite de la science des 300 dernières années est la séparation de l’au-delà et de Dieu. C’est la séparation de théories magiques et le début d’une science exacte avec mesurer, compter et peser ce qui est tout à fait raisonnable. C’est aussi la délibération de l’homme de l’ancienne puissance de l’Etat pontifical et de la mentalité prescrite par l’église. Pourquoi abandonner cette conquête maintenant? Toute personne qui réintroduit une âme independante du corps, aura bientôt aussi à introduire un au-delà et un dieu. – Mais aucun adhérent de la connaissance de l’EMI a l’intention de réintroduire la puissance du clergé, et le message de l’au-delà ne dit d’aucune manière que les gens devraient se soumettre à toute doctrine que ça soit. Nous pouvons penser librement et logiquement depuis les Lumières, appliquons donc notre logique sur le sur ce que nous entendons et lisons au sujet de la EMI.

Moi-même, j’ais pas eu une EMI. Mais en raison des faits présentés, je suppose que les rapports des expériences de mort imminente sont vrai et qu’il y a une âme indépendante du corps et un au-delà. Dans les pages suivantes, j’implique cette connaissance.